Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
Enseignement catholique de Haute-Savoie
fr
Recherche
AccueilOrientation - Vocation

à l'école, apprendre à discerner sa vocation 

 
 
"L'objectif de toute éducation devrait être de projeter chacun dans l'aventure d'une vie à découvrir, à orienter, à construire."  " Albert Jacquard
  
Depuis la rentrée 2015, l'Enseignement Catholique de Haute-Savoie s'est lancé dans l'aventure du projet "Vocation-Orientation" suivant l'intuition de Francis Marfoglia, professeur de philosophie : "Chaque personne, chaque élève porte en lui quelque-chose de beau et de bon." C'est l'appel pour chacun à une mission particulière.
Si l'Orientation est cet exercice délicat au croisement des désirs, des opportunités, des compétences et surtout "ne se réduit pas au bulletin scolaire !" la Vocation est ce mouvement intérieur par lequel Dieu appelle une personne à travers des médiations, pour répondre à l'appel du bien que le Christ adresse à chacun.
Tout éducateur a donc vocation à parler de la Vocation pour accompagner les jeunes dans cette découverte, pour faire en sorte que cet appel soit entendu, pour susciter et encourager une réponse libre. Il faut des adultes en vis-à-vis pour aider les jeunes à formuler le coeur de ce qu'ils peuvent apporter au monde, qui est unique, car la quête de soi ne va pas de soi, c'est une démarche qui s'échelonne dans le temps.
 

Dés le plus jeune âge, par des activités pédagogiques et spirituelles (1) : 

Admirer, contempler, apprivoiser le silence, pardonner et être pardonné, prendre soin de soi et des autres, prendre en compte les différences... Repérer ses talents et capacités d'audace, développer l'estime de soi et des autres, la confiance en soi, en l'autre, en Dieu ! Donner gratuitement le meilleur de soi pour le bien commun, exprimer ses idées, écouter et respecter celles des autres... Apprendre à contrôler son corps, ses mouvements, ses paroles et ses gestes, ses émotions...
 

Découvrir la relecture (2)

qui demande du temps et de la régularité pour porter ses fruits. Plus elle commence tôt, plus elle aidera l'enfant, le jeune, à s'épanouir et à trouver sa place au milieu de la multiplicité des événements.  Elle est très personnelle, voire confidentielle. Elle se poursuivra tout au long de la scolarité.
 

Par l'initiation au biographique

dés la classe de 4ème, qui présuppose un rapport au temps déjà structuré. L'Homme fait l'histoire et aime les histoires. C'est en écoutant les autres raconter leur vie, mettre des relations entre des événements, faire du lien entre des décisions et des circonstances, que les jeunes découvrent peu à peu ce que signifient : attendre, préparer, décider, s'engager, faire sens, oeuvrer avec les autres, se souvenir, raconter, et tous ces actes par lesquels nous faisons histoire.
 

Par l'autobiographique ,

car l'Homme doit écrire lui-même sa propre histoire. Au lycée, par des ateliers photolangage, admiration, gestion mentale, théâtre, musique... qui se déroulent en groupe pour profiter de l'émulation des uns et des autres et aident à provoquer des mouvements et questionnements intérieurs : Quel est le verbe de ta vie ? Pas le métier, non, le verbe. C'est lui qui va tracer les chemins de ta vie. Apprends à discerner, c'est tout l'enjeu à te faire découvrir, pour qu'un lien s'établisse et se vive entre ton écoute et ton action.. C'est ce mystère qui peu à peu se révèle, ce phénomène joyeux qui donne sa valeur à l'existence.
 
"Avoir un coeur qui écoute" ... Car écouter ne va pas de soi.
Ecouter s'apprend, et cela passe par le silence à retrouver au dehors.. et au dedans (3). 
 
 
(1) Eveiller à l'intériorité dans la classe - Dossier de l'Enseignement Catholique du Maine et Loire
(2) Projet Vocation-Orientation - Commission Orientation Vocation - DDEC 74
(3) Homélie de Mgr Yves BOIVINEAU - 3 septembre 2017 La Bénite Fontaine